Balades dans les éoliennes

Nous arrivons donc le 21 Août vers 06H00 au mouillage de Porto di levante sur l’île de Vulcano.
L’endroit est complet et une fois de plus nous apprécions notre dériveur qui nous permettra de mouiller au plus près de la plage afin de prendre un peu de repos et de nous éloigner ensuite dès qu’une place se libèrera.

Les 55 miles ont été faits au moteur car, la suite nous le confirmera, notre séjour aux éoliennes sera marqué par une pétole constante. Heureusement pour sauver cette traversée monotone, il y aura eu ce lever du jour entre les îles Lipari et Vulcano


avec Stromboli au loin .

Le mouillage est assez sympa si l’on ne fait pas trop attention aux odeurs de souffre parfois assez incommodantes.
Le lendemain matin je pars seul sur le volcan au grand désespoir de Bénédicte qui doit rester avec les enfants car nous avons peur que la montée avec la chaleur soit trop dure pour eux. La visite sera géniale et c’est toujours impressionnant de se trouver face à la nature. Je connaissais les volcans d’Islande mais là c’est très différent, ce n’est pas une contrée glacée et désertique mais de douces pentes noires menant à des villages blancs et joyeux.
l’après midi, nous louerons 2 Quads pour nous balader sur l’île .

Le 23 nous irons mouiller sous la Punta di capo secco, toujours à Vulcano où l’on nous a indiqué une superbe piscine dans les rochers.
Voici le mouillage à notre arrivée à 18H,
puis tout le monde parti et après une nuit solitaire :
dès potron minet, hop tout le monde dans l’annexe et direction cette fameuse piscine avant tout le monde… c’est le bonheur !
Après un ptit déj. et alors que les bateaux arrivent, nous partons faire le tour de Lipari et comme le port de Lipari sera complet nous partirons mouiller devant Porticello et sa carrière de pierre ponce.
Le lendemain, direction l’île de Panarea qui serait le st Trop. du coin.

Les enfants surveillent d’un air critique la manœuvre du cargo qui ravitaille l'île en eau potable.
(difficile d’expliquer aux enfants qu’il nous faut économiser l’eau potable à 20 mètres d’un tel cargo !!!). l’après-midi baignade à Liscia Blanca et mouillage pour la nuit sous la Punta Torrione.
Le lendemain à 06H00 départ pour Stromboli
où les enfants prendront contact avec son sable caractéristique
504 et la présence inquiétante du volcan.
Le soir nous serons au port de Lipari sous un impressionnant orage (cela faisait plus de 3 mois que nous n’avions pas vu une goutte d’eau) afin de nous ravitailler et d’aller manger une bonne pizza . Nous y resterons 2 jours entre nettoyage du bateau et promenades .
Nous conseillons d’éviter à Lipari la marina « la buona fonda » qui nous fera payer 100€ par nuit sans aucun service ni attention particuliers.

Le 28 Août, nous partons pour Salina,
la dernière île que nous visiterons en bus
et en sympathisant avec la gent animale de l’île.

Comme il faut que nous temporisions un peu pour laisser le temps à quelques colis de parvenir à la marina de Milazzo, nous irons passer 3 jours au mouillage au nord de la punta lingua

où nous partagerons notre temps entre jeux, baignades, promenades et virées en annexe. Sans aucun regret puisque pas un souffle de vent ne fera tourner les pales de l’anémomètre.
Quand aux colis attendus, il s’agit des envois du Cned relayés par Pierre le frère de Bénédicte qui est notre contact en France et qui gère tout cela avec compétence et disponibilité. Un grand merci car il est aussi l’artisan de notre quiétude.

Aucun commentaire: